Aller au contenu principal
Groupement des industries de santé
et du Médicament de la région auvergne

Nos missions

ECHANGER

Le GIMRA favorise les échanges et partenariats entre ses membres dans le respect de la déontologie et de l’éthique. Avec le support de son site internet ou par l’intermédiaire du secrétariat, les membres du GIMRA peuvent faire circuler les informations, qu’ils soient en recherche de partenaires, d’une pièce détachée pour une machine, d’une compétence spécifique...

Les commissions techniques du GIMRA sont un moyen  important et efficace pour faciliter entre ses membres le partage des pratiques, l'échange sur leurs activités... Elle regroupe les collaborateurs par métier (par exemple les pharmaciens responsables) ou par sujet (sérialisation, achats...). Ils peuvent réfléchir ensemble et confronter leurs diverses expériences. Elles sont autonomes et invitées à présenter leurs travaux lors des réunions plénières du GIMRA.

MUTUALISER

Le GIMRA assiste ses membres pour organiser des formations mutualisées. Ces actions permettent aux collaborateurs de se rencontrer et d’échanger sur leurs expériences. Ces formations sont accueillies dans les locaux d’un membre du GIMRA, donc dispensées localement ce qui permet de diminuer les coûts de déplacement/hébergement, et offre un gain de temps et un confort non négligeable pour les participants.
En moyenne quatre formations sont mutualisées sur une année.

PROMOUVOIR - VALORISER

Le GIMRA donne plus visibilité aux activités de ses membres en développant la collaboration avec les autres associations de professionnels de la santé ainsi qu’avec les structures d’enseignement et de recherche. Il est en relation permanente avec les acteurs de la recherche et de la science (par exemple en siégeant à la commission de recherche de l’Université d’Auvergne), et a des contacts constructifs avec les acteurs institutionnels de la région Auvergne.
Le site internet permet aussi aux membres de communiquer sur les actualités de leurs entreprises, récompenses, regroupement, restructuration ...

Enquête CesAAr à l’ADIT, le GIMRA était associé à cette action. L’enquête portait sur la filière pharmaceutique en Auvergne, atouts, vulnérabilités et positionnement. 

ORGANISER

Le GIMRA organise des rencontres pour débattre des sujets d’actualité ou d’avenir pour l’industrie du médicament.

Les assemblées plénières. Quatre fois par an le bureau invite les représentants de ses membres, leurs collaborateurs et les représentants des institutions locales à une assemblée plénière. L’occasion de visiter des entreprises, de se rencontrer, d’échanger, et aux nouveaux membres de présenter leur activité. Le bureau informe les participants de l’actualité du groupement, et propose une conférence sur un sujet fédérateur ou d’actualité. Par exemple, présentation de Michelin Développement qui offre aux entreprises en création ou en croissance, une aide technique et financière en liaison avec les acteurs économiques régionaux, ou conférence sur l’Intelligence  Economique...

L’assemblée générale, convoquée une fois par an c’est le rendez-vous au cours duquel le bureau présente les actions menées tout au long de l’année, les rapports moral et financier. C’est aussi une occasion de proposer une conférence aux participants.

L’Université d’Eté. Elle a lieu une fois par an, y sont conviés les représentants de ses membres, leurs collaborateurs et les représentants des institutions locales. Elle est parfois organisée à la suite de l’assemblée générale. C’est avant tout un moment convivial autour d’un repas qui clôture cette rencontre.

2018 Le GIMRA a fêté ses 30 ans

Les Journées des Entreprises du Médicament. Depuis 2008, organisée tous les deux ans par le GIMRA s’inscrivent dans une dynamique de partage d’informations et d’expériences autour des grandes problématiques des métiers de la santé. Elles sont ouvertes au public, qui vient de toute la France, et remarquables par la qualité des intervenants choisis par le comité de pilotage. Le comité de pilotage est composé de représentants des membres du GIMRA ainsi que de structures institutionnelles très impliquées dans le soutien au développement de la région Auvergne.

2016 Pour s’adapter au changement de demain, les acteurs du secteur doivent avant tout être informés de l’enjeu du virage numérique pour être en mesure de le transformer en opportunités. La e-santé est déjà une réalité, à nous de savoir l’exploiter. «Santé 3.0 : Vers un monde de plus en plus connecté.»

2014 Sur le thème «Partenariats public-privé : enjeux et perspectives». Cette JEM4 a mis en lumière le fait que cette complémentarité doit être présente dans le secteur de la rechercheA l’heure actuelle plus que jamais, il est indispensable, pour les chercheurs et les industrielsde collaborer pour innover et rester pertinent sur un marché mondial de plus en plus concurrentiel.

2012, dans un souci de débattre de thèmes importants pour la profession et d’alimenter les réflexions en abordant des situations concrètes rencontrées par ses confrères de l’industrie, le sujet de la 3ème édition des Journées des Entreprises du Médicament fut au cœur de l’actualité pharmaceutique, à savoir «impact sur nos entreprises des assises du médicament» qui s’étaient déroulées en mai 2011.

2010, la deuxième édition des JEMs a eu pour thème «Nouveaux modèles économiques de l’industrie du médicament : opportunités ou menaces pour les entreprises du médicament». Cette deuxième journée des JEM a permis d’effectuer un état des lieux de l’industrie pharmaceutique en prenant comme fil conducteur : « de la découverte de la molécule à la commercialisation et la vie du produit» en intégrant les évolutions survenues ces dernières années au travers des différentes étapes de sa genèse.

2008, la première journée des Journées des Entreprises du Médicament(JEM1) avait pour objectifs de présenter un panorama du potentiel français de l’industrie pharmaceutique et permettre d’évaluer la richesse des jeunes entreprises innovantes dans le domaine Biologie-Santé, notamment leurs implications dans l’innovation thérapeutique.